Se souscrire à une mutuelle santé pour un avenir plus serein

La majorité d’entre nous ne tombant jamais malade, l’aspect mutuel ou assurance maladie est le plus souvent négligé. La majorité de la population active étant des salariés, une assurance santé est le plus souvent inclue dans leur contrat de travail. Mais l’assurance maladie obligatoire ne couvre pas tous les frais de santé.

L’option mutuelle santé : une sécurité de plus

Une mutuelle santé ou encore assurance maladie complémentaire est un système qui permet de rembourser une partie ou la totalité de dépenses santé non prise en charge par l’assurance santé obligatoire. La sécurité sociale ou l’AMO couvre toutes les dépenses rattachées aux maladies, à la maternité ou encore les accidents professionnels et/ou privées. Elle est constituée des divers régimes qui sont destinés à la couverture sociale : le régime général qui rassemble le milieu professionnel (salarié et freelancer), le régime agricole et enfin les régimes spéciaux : invalidité et non activité. Selon le cas, ce régime couvre en général, une bonne partie des dépenses à hauteur de 70 %, en se souscrivant à une mutuel, on intègre la garantie d’un remboursement total.

Le mode de fonctionnement d’une mutuelle santé

Il faut savoir que contrairement à un régime obligatoire, une souscription à une assurance santé est optionnelle. Un contrat d’assurance santé est divisé en 2 catégories distinctes : individuel et collectif. Dans le cas d’une souscription à une assurance individuelle, ce dernier ne couvrira que la personne ayant fait le contrat. Tandis qu’un contrat collectif, plus onéreux, peut s’étendre à la famille du contractuel. Certains entreprises et employeurs se souscrivent à une mutuelle collective afin d’en faire profiter leur salarié et parfois celle-ci peut inclure les familles des salariés.

Les avantages d’une mutuelle

Une mutuelle prend son sens dans le cas d’une période d’inactivité ou bien des frais de santé excessive, mais non pris en charge par la sécurité sociale. D’une manière générale, une mutuelle fonctionne de la même manière, une cotisation est perçue. Les assureurs proposent diverses options, flexible et personnalisation adaptable à tous les types de besoins. Ainsi, une mutuelle peut s’appliquer :

  • Aux consultations et autres coûts médicaux,
  • Le remboursement des achats en pharmacies,
  • L’hospitalisation
  • Les soins dentaires et autres optiques

Néanmoins, les options varient selon les assureurs, et selon le type de besoin, elles peuvent couvrir bien plus encore.

Processus de souscription à une mutuelle complémentaire

Chaque personne bénéficiant d’un régime social obligatoire est libre de se souscrire à une assurance complémentaire. Et de par sa nature flexible et personnalisable, elle peut couvrir tous les autres aspects non couverts par l’AMO. Afin de bénéficier de ces options, on doit obligatoirement définir le budget imparti, car elle déterminera les options de couverture de la mutuelle. Une fois le budget déterminé, et l’organisation choisis, il faut se munir des documents nécessaires.

Comment bien choisir sa mutuelle santé ? 

Des changements ont récemment eu lieu dans votre situation familiale, nécessitant de changer de mutuelle, ou de souscrire un premier contrat ? Cette tâche n’est pas à négliger, car la mutuelle peut être d’une aide précieuse pour la prise en charge de vos frais de santé et d’hospitalisation, qui peuvent s’avérer assez coûteux dans certains cas. Vous avez certainement déjà entendu parler de certaines compagnies proposant des mutuelles, mais il en existe en réalité une multitude. Si vous avez peur de passer à côté d’une offre intéressante, voici quelques conseils pour bien choisir votre future mutuelle.

Noter les critères importants pour votre couverture santé

Une bonne mutuelle santé, est une mutuelle qui ne vous coûte pas un rein tous les mois, mais elle doit tout de même vous couvrir convenablement grâce à des prestations adaptées à vos besoins personnels. Pour être sûr de choisir des garanties utiles pour vous, n’hésitez pas à faire une liste des éléments à prendre en compte :

  • Si vous avez un traitement particulier, ou une maladie nécessitant des hospitalisations régulières, préférez-vous une chambre individuelle, ou vous contentez-vous d’une chambre double moins coûteuse ?
  • Portez-vous des lunettes ou des lentilles ? Le prix d’une monture et des verres correcteurs peut grimper très rapidement, surtout lorsque le traitement des verres est important. Certaines mutuelles proposent des prises en charge intéressantes pour ce type de prestations, il est même parfois possible de choisir une option mettant l’accent sur l’optique.
  • Avez-vous des besoins particuliers en orthodontie ou en soins dentaires, ou pensez-vous avoir des frais prochainement ? Le dentaire fait également partie des postes pour lesquels l’addition devient vite salée, n’hésitez pas à prendre une couverture spécifique si vous prévoyez plusieurs consultations de dentiste prochainement.
  • Avez-vous recours à des médecines alternatives, comme l’ostéopathie ou l’homéopathie ? Ces pratiques ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale, mais dans certaines formules de mutuelles, vous avez le droit à une ou deux séances prises en charge sur une année. À une cinquantaine d’euros la consultation en ostéopathie, il serait dommage de s’en priver !
  • Souhaitez-vous une mutuelle uniquement pour vous, ou pour d’autres membres de votre famille ?
  • Sur le plan administratif : est-ce important pour vous de bénéficier de la télétransmission avec la CPAM, ou de pouvoir charger vos documents de santé sur un espace en ligne ? De plus en plus de mutuelles disposent de ces services qui vous évitent de devoir envoyer vos documents par courrier pour obtenir le remboursement d’une prestation de santé. Retrouvez plus de conseils ici

Quelle mutuelle choisir ? 

Maintenant que vous avez éclairci vos besoins, vous allez pouvoir vous intéresser plus sérieusement au choix de la mutuelle. Pour cela, il y a plusieurs options à explorer.

  1.  L’affiliation à la mutuelle d’un de vos proches. Vous êtes en couple, et votre conjoint dispose d’une bonne mutuelle d’entreprise ? Pourquoi ne pas en profiter en vous ajoutant sur son contrat en tant qu’ayant droit ? Les mutuelles d’entreprises proposent souvent des prestations de qualité, et les tarifs sont très intéressants puisque l’employeur prend en charge une partie de la cotisation. Si la formule de base couvre uniquement le salarié, il existe généralement des formules duo ou famille pour ajouter le / la conjoint(e) et les enfants. Cela fonctionne donc également si vous êtes un jeune actif qui vit encore chez ses parents.
  2.  Vous rendre dans une agence pour faire une simulation de contrat en direct. L’avantage, c’est que vous serez tout de suite fixé sur les offres disponibles, mais encore faut-il qu’il y ait des agences situées à proximité de chez vous, ce qui n’est pas toujours le cas.
  3.  Utiliser un comparateur de mutuelles en ligne, comme lesfurets.com. Le site Internet des Furets vous permet en effet d’effectuer une simulation en quelques clics sur votre ordinateur. Pour cela, vous aurez à remplir dans un premier temps un formulaire en ligne, où vous devrez indiquer votre état-civil, les conditions d’assurance que vous souhaitez, si vous avez besoin de prestations en particulier. Une fois votre profil établi, le site se chargera d’interroger ses partenaires afin de trouver les offres les plus intéressantes pour vous, tant sur le prix que sur les prestations proposées.